Investir en EHPAD à Bordeaux pour payer moins d’impôts

Investir en EHPAD à Bordeaux pour payer moins d’impôts

Face à la population vieillissante en France, notamment à Bordeaux, l’investissement en EHPAD permet d’obtenir des revenus intéressants. Cela est dû à la sécurité et aux nombreux avantages apportés au cours de l’acquisition de ce type de résidence.

Un rendement de 5 % par an

EHPAD signifie Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. Il s’agit d’un type de logement abritant les personnes âgées qui ont perdu leur autonomie à cause de problèmes mentaux ou physiques.

Investir dans ce type de résidence de services à Bordeaux garantit une rentabilité optimale. En effet, l’investisseur obtient le statut LMNP ou Loueur en Meuble Non Professionnel, ce qui lui permet de bénéficier de nombreux avantages. Il perçoit des loyers pouvant atteindre les 5 % par an sans être obligé de gérer la location. Ces revenus sont appelés des BIC ou Bénéfices Industriels et Commerciaux. De plus, il continue à percevoir ses loyers même si la chambre est inoccupée.

Il faut savoir qu’une personne qui se lance dans un investissement en EHPAD achète une chambre de ce type de résidence avec le mobilier de la pièce choisie. Chaque chambre est équipée en fonction de l’état de santé du malade. De plus, la résidence possède une équipe médicale intervenant 24 heures sur 24. Elle propose de même des services de ménage et de restauration.

C’est une société de gestion agréée par l’État et s’occupant de nombreux EHPAD qui gère la remise aux normes, la prise en charge des travaux de rénovation, la location, etc.

Une sécurité et divers avantages fiscaux

Grâce à son statut LMNP, l’investisseur récupère la TVA de 19,6 % seulement quelques mois après avoir acquis son bien. Il profite ainsi d’un amortissement de 80 % de la valeur hors taxe de son logement sur 20 ans. De surcroît, la loi Censi-Bouvard pour les biens neufs lui offre la possibilité de diminuer ses impôts sur le revenu jusqu’à 11 % durant 9 ans pour un montant maximal de 300 000 euros.

En plus de bénéficier de ces différents avantages fiscaux, l’acquéreur obtient également une sécurité par rapport à son investissement. La signature du contrat de bail entre l’exploitant de la résidence et l’investisseur s’étend en effet de 9 à 11 ans. Ce contrat précise les points-clés de l’investissement et définit la personne qui devra débourser pour les travaux à effectuer dans la résidence.

Une rentabilité garantie face à la demande grandissante

Selon l’INSEE, la population française, dont celle de Bordeaux, est vieillissante, et le nombre de personnes âgées continuera d’accroître dans les années à venir. Face à la demande d’accueil qui augmente et la difficulté rencontrée par certains seniors de trouver des places pour habiter, il convient d’investir en EHPAD.

La construction d’une résidence EHPAD nécessite la signature préalable d’un accord entre le gestionnaire de la résidence, l’ARS ou Agence Régionale de Santé et l’État à travers le conseil général. Grâce à cette convention tripartite, le taux d’occupation de 98 % en moyenne est maintenu, tandis que le nombre de résidences construites est maîtrisé.