Investir dans l’immobilier à Bordeaux, est-il un bon plan ?

Investir dans l’immobilier à Bordeaux, est-il un bon plan ?

Faisant partie des villes les plus appréciées par les Français, Bordeaux attire les étudiants, les acteurs économiques et les retraités. Certains quartiers sont recommandés pour être sûr de profiter d’un investissement immobilier rentable.

Bordeaux, la deuxième ville prisée par les Français

Classée en 9e position en France en termes de population, Bordeaux abrite près de 240 000 habitants. Si en 2012, elle était la première ville de France recommandée pour l’investissement immobilier, elle reste actuellement l’une des villes les plus prisées par les Français. La capitale de  l’Aquitaine, région où il fait bon vivre, arrive en seconde place après Paris.

En 2018, la « belle endormie » enregistrait 60 % de réservations d’investisseurs dans le neuf. En matière d’investissement en loi Pinel, Bordeaux Métropole détenait au cours de cette même année la quatrième place après Nantes Métropole, Lyon Agglomération Urbaine et Paris Île-de-France. Attirant aussi bien les étudiants que les acteurs économiques et même les retraités, la capitale de l’Aquitaine est une ville dynamique et sûre pour profiter d’un investissement rentable.

Les quartiers conseillés pour un investissement locatif

Avant de se lancer dans un investissement locatif, il est fortement recommandé de choisir le quartier idéal pour s’assurer que le bien immobilier fournisse une plus-value dès sa revente. Les emplacements généralement conseillés sont ceux qui se trouvent à côté des écoles, des commerces, des services, des universités et des transports en commun.

Pour être sûr de bénéficier d’un investissement rentable dans le quartier de Saint-Pierre, il vaut mieux investir à l’aide du statut LMNP ou en loi Malraux. Tendance et jeune, ce quartier dynamique attire généralement les étudiants passionnés par l’animation. Offrant une bonne qualité de vie, il se situe à côté des restaurants, des bars et permet de combiner sorties nocturnes régulières et études. Dans ce quartier, le prix du mètre carré varie entre 3 500 et 4 500 euros.

Proches du centre-ville, Les Chartrons sont un quartier branché ayant récemment accueilli l’arrivée du tramway. Cet endroit est notamment apprécié pour ses commerces, ses salles de spectacle, ses restaurants, ses galeries d’art, ses cafés, etc. Avec un prix oscillant entre 2 800 et 3 500 euros le mètre carré, les biens immobiliers sont généralement anciens et peuvent être acquis à l’aide du dispositif Malraux.

Situé à proximité de la fameuse place de La Victoire, Saint-Michel fait partie des derniers quartiers populaires de la « belle endormie ». Jeunes cadres, artistes et étudiants se retrouvent dans cet emplacement dynamique où il est intéressant d’opter pour un investissement locatif destiné aux étudiants. Le prix du mètre carré est fixé entre 2 800 et 3 500 euros.

Choisir un dispositif défiscalisant

Parmi les différents dispositifs de défiscalisation en vigueur, il est essentiel de choisir celui qui permettra de profiter d’une meilleure rentabilité pour un placement immobilier. La loi Malraux convient généralement aux personnes qui optent pour un investissement locatif dans les logements réhabilités. Avec ce dispositif, la réduction des impôts varie entre 22 à 30 % en fonction des travaux réalisés.

En optant pour le dispositif Pinel, tout investisseur bénéficie d’un avantage fiscal de 12, 18 ou 21 % de la somme investie selon la durée de mise en location pouvant s’étendre sur 6, 9 ou 12 ans.