Devenir client d’une librairie-café

Pour le renforcement de leur attractivité, l’amélioration de leur marge, l’élargissement et la fidélisation de leur clientèle, certains libraires ont souhaité diversifier leurs offres. Face à ce besoin, les clients éprouvent également l’intérêt et soulignent la pertinence de proposer un café ou un espace de restauration au sein de leur librairie. Force est alors de constater que la tendance des librairies-cafés a su répondre à deux exigences. Focus sur les clients de ce concept assez récent.

Les clients des librairies-cafés

Lorsqu’on se focalise sur la typologie des clients de ce type d’établissement, il faut noter que l’hétérogénéité est au rendez-vous. En effet, on y croise le public de la librairie indépendante, à savoir les décroissants, les économes, les prudents… Il y a également les adeptes d’espaces singuliers, les locaux comme on constate aussi des touristes. Les gens y viennent seuls ou en famille, qu’ils soient jeunes ou adultes, hommes ou femmes, pour deux choses : les livres et la détente. Bon nombre de gérants affirment par ailleurs que ces endroits atypiques sont facilement appréhendés par les femmes et les personnes seules. Elles trouvent, entre autres, que le café associé à des livres se révèle accueillant et accessible.

Dans les faits, beaucoup confirment que la diversité et le nombre de lecteurs toujours supérieurs par rapport à ceux d’une librairie traditionnelle se traduisent par la possibilité de s’y approprier un espace selon les envies et les centres d’intérêt. Tout client d’une librairie-café peut en effet boire un café ou prendre un verre, manger seul, en famille ou entre amis, découvrir, acheter ou commander un livre, regarder une exposition, etc. C’est en quelque sorte le soin apporté à l’originalité du lieu, au conseil, à l’accueil, à l’animation, à la nourriture et aux boissons servies qui explique ce succès.

De la nourriture terrestre et spirituelle

Concernant les livres proposés par les librairies, la prescription est importante, et la visibilité de l’offre essentielle. En se focalisant sur le côté café-restaurant, les circuits courts et le choix des produits locaux contribuent à la valorisation du terroir et jouent sur la proximité. Les clients apprécient également le temps particulier offert à l’échange et à la pause. En demeurant ouvertes à l’année, les librairies-cafés créent un dialogue permanent avec leurs clients et leurs partenaires : fournisseurs, auteurs des ouvrages… Cela contribue à l’évolution des propositions.

Les librairies-cafés éparpillées en France

Ce nouveau concept a commencé à se démocratiser en France au début des années 2000. On en remarque par ailleurs un nombre important au niveau de la région bretonne avec plus de 25 structures recensées. La vision conviviale du commerce de livre s’est par la suite propagée, et on retrouve aujourd’hui 18 librairies-cafés en Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Sinon, il faut dire que les avantages procurés par les acteurs sont divers : commerce à forte valeur ajoutée, développement du chiffre d’affaires, produits à forte valeur ajoutée, diversification des activités, ancrage territorial fort…